Visite du Domaine Boehler à Molsheim

Vignoble de Molsheim, sur la route des vins d’Alsace

C’est un petit peu par hasard, que je me suis retrouvée à Molsheim, guidée par Antoine, fondateur du Jus de la vigne et blogueur à Strasbourg, à qui j’ai laissé carte blanche pour la visite d’un domaine en commun. Antoine me donne alors rendez-vous au domaine Boehler à Molsheim dont il a entendu d’excellents échos. Julien Boehler, jeune relève du petit domaine familial nous accueille chaleureusement, et nous propose de débuter la visite dans les vignes 🙂

Embarqués dans le camion, nous arrivons aux pieds des vignes de Molsheim, et empruntons le sentier viticole du village, jolie escapade oenotouristique familiale. C’est un véritable plaisir de se promener en ce très bel après-midi printanier ! Et surtout, tous les trois, nous nous trouvons de nombreux points communs, des amis en communs (le monde viticole est bien petit ^^), et nos discussions sont sans fin pour me râvir 🙂

Julien, nous montre ses parcelles, en nous expliquant leurs histoires, leurs caractéristiques, les typicités des sols partagés entre roche calcaire et marne qui donneront toute l’identité de ses vins. Julien a débuté la conversion biologique du domaine. Il est véritablement passionné et nous fait la démonstration d’une excellente maîtrise des travaux du sol et de la vinification. Il y a une table panoramique en haut du sentier et quelques tables pour pique-niquer. Le lieu est très agréable. Après cette jolie promenade, nous redescendons dans les caves. En route pour la dégustation 🙂

Nous avons le privilège des déguster les vins de l’année directement sur foudres. L’ensemble est prometteur et j’ai déjà mon coup de coeur. Le lieu est également atypique, authentique, on ressent une véritable histoire familiale dans cette cave, et les foudres ont également toute une histoire à nous raconter. Vous y trouverez l’un des plus petit foudre de l’Alsace ^^

Soucieux de produire un vin de grande qualité, Julien décrit ses vins aisément et transmet sa propre émotion de son travail. Les dégustations s’enchaînent… les Saint-Georges, les cuvées parcellaires et surtout le grand cru Bruderthal, parmi les plus grands vins d’Alsace. La cuvée Sylvaner lieu-dit « Leimen » est mon véritable coup de coeur, et je suis ravie puisque Julien m’explique qu’il s’agit de son vin « Signature ». N’hésitez pas à lui rendre visite et surtout à déguster ses vins 🙂

Let me tell you more about my visit at the familial wine Estate Boehler in Molsheim, Route des vins d’Alsace. Julien, young relief team welcomed Adrien, from Jus de la Vigne Blog and wine boxes and I for a special visit. Just arrived, he took us on his wineyards. Really enjoyed the view, the « sentier viticole » path, especially built for wine tourists. Julien shares his passion and his work. Got totally impressed by his full mastery and knowledge about agronomic work and vinification. After this lovely walk on the warm sun, back to the cave to enjoy a long degustation. Had the chance to try hiw wine from the year, from Saint-Georges until Grand Cru Bruderthal. Had my crush on Sylvaner ‘Leimen’, his signature wine. Do not hesitate to visit him and try Boehler wines 🙂

Domaine de l’Envol, Ingersheim

Domaine de l’envol sur la route des vins d’Alsace

C’est après avoir lu plusieurs articles de presse faisant léloge de ce jeune domaine en agriculture biologique et biodynamique, que j’ai poussé ma curiosité jusqu’aux portes du domaine à Ingersheim. Le domaine est en pleine campagne, au coeur des vignes, le cadre est paisible tout en restant à proximité de la petite Venise Alsacienne Colmar. Catherine Hirsinger, jeune viticultrice et Reine des vins d’Alsace 2010 m’accueille chaleureusement. Attention, ce n’est pas un concours de beauté mais bel un bien un concours de connaissance sur le terroir local et la vinification ! Catherine est donc une véritable championne et elle maîtrise parfaitement son sujet 🙂 Nous avons quasiment le même âge, alors nous sommes rapidement à l’aise et nos conversations s’enchaînent sous un soleil radieux. Catherine me raconte l’histoire du domaine et m’explique que Daniel, son frère et Raphaël, son compagnon, tous les trois passionnés de vin et de leur terroir, s’installent ensemble s’associant avec leurs parents vignerons, pour donner naissance au Domaine de l’Envol en 2016.

Daniel, Catherine et Raphaël à la tête du jeune domaine de l’Envol

L’ensemble du site est écodurable et ici, j’apprécie les valeurs et la philosophie respectueuses de l’environnement. Je visite l’ensemble du site puis, Catherine me fait déguster l’ensemble de leurs vins dont 4 grands crus. La gamme est large, il y en a vraiment pour toutes les papilles et toutes les bourses. De mon côté, j’ai un véritable coup de coeur pour le pinot noir « Symbiose » 2017, très gourmand avec des tanins très structurants comme j’aime 🙂 J’apprécie également le pinot noir « Songe d’une reine » 2017 élevé en barrique légèrement plus boisé. Enfin, Riesling, Gewurtz, Sylvaner, Muscat… Tout est fin et à déguster sans hésiter ! Un grand merci Catherine pour la visite et à bientôt 🙂

Dégustation au domaine de l’Envol

One last chapter to my February 2019 Alsace Trip 🙂 After reading many articles about this young estate, decided to visit Le Domaine de l’Envol located at Ingersheim, near by Colmar. Catherine Hirsinger, winemaker working in team with Daniel, her brother, and Raphaël, her sweet lover. All three are trully passionnated and share a common interest to grow organic grapes and make fine wine. The estate was born in 2016 but it is already a good promise. Had lovely conversations and chit-chats with Catherine, who won the congrest « Reine des Vins d’Alsace » in 2010. Had the chance to degust their wines, who will fit anyone’s taste and budget. Had a crush on the Pinot Noir « Symbiose » 2017, absolutely dive and fruity.

Visite du domaine Hubert Metz à Blienschwiller

Clocher de Blienschwiller

C’est après avoir entendu quelques échos sur cette étonnante cave de la Dîme datant de 1728 que je m’y rends, dans le petit village de Blienschwiller, sur la route des vins d’Alsace. A peine arrivée, Céline qui a repris les rênes du domaine de 10 ha en conversion biologique, m’embarque dans son partner pour une visite dans les vignes. Je me réjouis d’avance de cette escapade ! Céline m’emmène sur les plus hauts côteaux du village, dans les grands crus. La vue est imprenable, le soleil magnifique, nos discussions passionnantes… Céline prend le temps de me montrer l’ensemble de ses parcelles, elle me raconte l’histoire du domaine mais aussi sa propre histoire. Elle n’hésite pas à toucher le sol et à m’en montrer toutes les caractéristiques dont les étonnantes pierres de quartz et le granite qui suscitent mon étonnement. Elle m’explique les typicités de son terroir qui induit la grande minéralité des vins de la région. Céline est passionnée, entière et maîtrise aussi bien la vigne que la vinification. J’apprends énormément. Cette rencontre m’enrichit et inspire mes futurs projets 🙂

Les grands crus de Blienschwiller

Et puis, nous repartons en direction de la magnifique cave historique datant de 1728 cette fois-ci 🙂 Le lieu est rustique, authentique, le genre d’expérience unique que l’on oublie pas ! Autrefois, la cave de la Dîme était le lieu de collecte de l’impôt appelé la Dîme. Jean-Michel, compagnon de Céline et le petit Pierre, neveu de Céline nous rejoignent pour la visite. Nous commençons une dégustation directement sur fûts. L’ensemble est prometteur, typiquement ce que j’aime. J’apprécie les vins de Céline, dont je déguste le joli panel et pas moins de 7 cépages. J’ai un coup de coeur pour son pinot gris, son riesling Winzenberg mais aussi les petites originalités du domaine autour de la symphonie : Concerto pour Valentin, Allegretto pour Elise et Pierre de Lune, des cuvées entièrement dédiées aux trois petits neveux et nièce de Céline. On retrouve de nombreux arômes, notamment les agrumes frais sur le riesling mais aussi le côté salin du terroir, une belle découverte organoleptique.

En fin de visite, il vous suffit de traverser la rue, je vous suggère la table du Pressoir de Bacchus, une belle table gastronomique et contemporaine.

I heard about this very old cave named as Cave de la Dîme, referring to the taxation system in the past, from 1728, based on the domaine Hubert Metz in the little village Blienschwiller in Alsace. From there, no hesitation, I gave a ring and Celine invited me for a visit. Once arrived, Celine took me straight to the wineyard of 10 hectares, going througt organic production. Thanks Celine for this time. I enjoyed the beautiful view, the warm sunshine and your very helpful explanations. I loved your passion, your kindness and your expertise. Then, back to the cave, could enjoy beautiful degustation and i enjoyed divined and fined wines. You have many choices and you can also enjoy orginal cuvées about music, especially dedicated to her nephews: Allegreto for Elise, Concerto for Valentin, Pierre de Lune. After this passionnating moment, you can enjoy a lovely lunch at the Pressoir de Bacchus, contemporary french cuisine in the village, tested and approved 🙂