Blog

La Vigne du partage, solidaire et conviviale

Les vendanges prennent déjà fin en Champagne, alors il est temps pour les Oenovateurs de vous parler enfin de la Vigne du partage.

La Vigne du partage c’est avant tout une belle histoire. Reprenons les débuts de cette grande aventure collective.

Tout commence en 1985 lorsqu’un propriétaire de plusieurs terres et parcelles viticoles décide de mettre à disposition gracieusement l’une de ses parcelles, classée dans l’appellation Champagne. L’objectif est très simple. Tous les revenus tirés de l’exploitation de cette vigne de 66 ares située à Buxueil doivent permettre de financer d’autres associations caritatives. Sans aucune hésitation, le défi s’impose naturellement et spontanément par une poignée de vignerons locaux qui s’emparent du projet et créent une association qui portera alors le nom de la « Vigne du Partage ». Mais le véritable défi est également de tenir un objectif zéro dépense, possible grâce au grand soutien des vignerons et fournisseurs qui mettent alors gracieusement à disposition main d’oeuvre, matériels et autres besoins. L’aventure et les travaux solidaires et bénévoles de la vigne commencent et se pérpétuent avec aujourd’hui un bureau renouvellé, portant sa 2e génération. Désormais, l’association comptabilise une cinquantaine d’adhérents, des plus jeunes, des moins jeunes, de tous les horizons. Les besoins sont grands, toutes les petites mains sont conviées pour participer aux divers travaux viticoles de l’année. Pour notre reportage, nous sommes venus couper quelques grappes le dimanche 23 Août 2020 pour notre première Vendange du partage.

Que ce soit aux vendanges fin Août, au palissage au mois de Juin ou encore à la taille de la vigne en hiver, les vignerons accompagent les nombreux bénévoles qu’ils soient locaux ou venus de plus loin. Avec eux, vous pourrez en apprendre davantage sur le métier de vignerons, mettre la main à la pâte pour la bonne cause, et surtout partager des moments conviviaux autour d’une flûte de Champagne bien sûr ! Nous ne retenons que de bons souvenirs et de belles rencontres de cette matinée !

Pour cette édition 2020, les revenus de cette récolte seront distribués à 4 associations différentes notamment pour le Secours Catholique, le Comité contre la Faim dans le monde et pour le Développement (CCFD) et deux partenariats au Cameroun dont l’aide à l’orphelinat La Belle-Etoile et l’organisme de formation de jeunes agriculteurs Jéricho. Un grand bravo à tous les bénévoles pour cette initiative que nous soutenons. N’hésitez pas à suivre la Vigne du Partage sur sa propre page Facebook !

Colombey, terre de pélerinage et village d’Art

La plupart d’entre-vous connaît Colombey les Deux Eglises en mémoire au Général de Gaulle et la fameuse croix de Lorraine. Mais savez-vous que cette grande croix surplombe également le vignoble Champenois ? Je suis ravie de mettre mon village à l’honneur dans cet article. Il était temps, notamment à la veille de ma première vendange à Colombey ! 🙂 Et je profite d’un événement artistique pour vous le présenter.

Colombey, terre de pélerinage du gaullisme et depuis 2015, village d’Art ! En effet, c’est Jack Fournier, habitant de Colombey, et artiste peintre local renommé qui est à l’origine de cette manifestation. C’est en 2015 qu’il lance et créé l’association « La Grange des Arts » ayant pour vocation d’inviter de nombeux artistes à exposer leurs oeuvres. Exposer oui, mais pas sans en oublier un certain sens de l’originalité et d’atypicité. Jack Fournier se lance alors un véritable défi et demande aux villageois d’ouvrir leurs granges afin d’accueillir les nombreuses oeuvres et les visiteurs. C’est un grand succès ! L’événement est convivial et attire près de 2 500 visiteurs sur le weekend.

Pour sa 6e édition, l’évènement change de nom et s’intitule désormais « Colombey, Village d’Art ». Ce sont près de 60 artistes et artisans mais aussi 4 vignerons du village et ses alentours qui ont partagé 21 granges et 3 bâtiments communaux. Au programme : de l’Art divers et varié, une brocante d’été, des déambulations musicales dans les rues, de l’artisanat, des anciennes voitures, un feu d’artifice et des dégustations des précieuses fines bulles locales !

Claire Péligri et Cyril, jeunes viticulteurs du village, ont participé pour la première fois à l’évènement au coeur d’une grange. L’oenotourisme a le vent en poupe et cet évènement est également l’opportunité de proposer aux visiteurs une dégustation de Champagne mais aussi une visite de cave sur l’exploitation.

Même démarche pour la famille Daubanton qui a ouvert son Bar à bulles sur la place de l’église ou encore le Champagne Gouthiere ouvert pour les visites.

Malgré le contexte sanitaire, les visiteurs ont répondu à l’appel tout comme les artistes, toujours plus nombreux chaque année. L’objectif est désormais de pérénniser ce rendez-vous incontournable des amoureux de l’art dans la belle commune de Colombey les deux églises.

Notre escapade romantique à Courban

C’est avec beaucoup de hâte et d’empressement que nous avons pris la route avec Maddy, notre très endurcie 2CV de 1964, sur la route de Courban. A la croisée de l’Aube, de la Haute-Marne et de la Côte d’Or, le Château de Courban, situé au coeur de la campagne, est idéale pour un moment de détente et de romance. Depuis l’obtention de son étoile Michelin en 2018, le Château de Courban, attire de nombreux curieux en quête d’évasion, de repos et bien-entendu de gastronomie. Et cela tombait bien car c’est exactement ce que nous sommes venus chercher les oenovatrices ainsi que Gaëtan mon compagnon qui a, exceptionnellement, eu la faveur du voyage, mais aussi celle de conduire Maddy 🙂

Véritable destination Coup de Coeur, nous tombons sous le charme de cette très belle bâtisse, de son jardin botanique et arômatique mais aussi de son pigeonnier et des nombreux petits secrets du jardin.

Et pourtant ce ne fût pas toujours le cas ! A l’origine, ce château datant de 1820 a été partiellement détruit lors de la Révolution. C’est en 1998 que la bâtisse va prendre un nouveau souffle. Pierre Vandendriessche, entrepreneur Lillois, et son épouse Christine, tombent sous le charme des lieux et de son environnement bucolique. Ils entreprennent de grands travaux et embellissent ce château, aujourd’hui devenue une adresse oenotouristique incontournable au coeur du vignoble Châtillonais en Bourgogne et à seulement quelques kilomètres du vignoble de la Côte des Bar en Champagne.

A notre programme, un repos confortable dans notre chambre Prestige mais aussi la joie de profiter de la très belle piscine extérieure et de son spa NUXE. Vous pouvez vous laisser tenter par les prestations de massages, de soins du corps et du visage mais aussi du spa, sauna et hammam dans un cadre raffiné et épatant.

Le soir, il est temps de s’attarder à la table du Chef japonais Takashi Kinoshita. Toutefois, pour savourer les menus gastronomiques, il faudra opter pour une réservation les weekends uniquement. Nous avons manqué le rendez-vous, mais peu importe, nous reviendrons, nous ne sommes pas loin et nous avons déjà envie de revenir 🙂 En semaine, le Chef vous propose une table bistronomique sublimant les produits du terroir et de saison. Une belle carte des vins accompagne tous les accords avec de nombreuses références locales.

Alors, qu’attendez-vous ? Il est temps de s’accorder une parenthèse d’exception en Bourgogne et à deux pas seulement de la Champagne ! N’oubliez pas d’anticiper votre réservation car les 22 chambres sont rapidement occupées. Si vous avez cette chance, réservez le pigeonnier, chambre d’exception au domaine !

Nous tenons à remercier l’ensemble de l’équipe pour son sens de l’accueil et ses nombreuses attentions à notre égard. Nous gardons un très bon souvenir de notre séjour que nous partageons avec le plus grand nombre 🙂

Une visite oeno-cycliste dans la Côte des Bar

Pour notre grand retour post-confinement, les oenovateurs se sont mis en selle avec beaucoup de hâte ! Après ces deux mois confinés à la maison, nous avons répondu avec plaisir à l’invitation de la maison familiale Richardot à Loches-sur-Ources en Côte des Bar en Champagne.

Au domaine Richardot, le vélo est une histoire de famille qui se transmet de père en fils. C’est Eugène, jeune relève du domaine représentant la 4e génération de la famille, qui nous a reçu. C’est au croisement de deux passions, l’amour du vin et du vignoble à celui du cyclisme, que l’idée de proposer des balades en vélo électrique s’est finalement imposée au domaine. Déjà fortement sensibilisé à l’accueil oenotouristique avec l’obtention du label Vignobles & Découvertes, la véritable motivation est bien de partager le savoir-faire familial avec la clientèle tout en proposant une nouveauté ludique et sportive. Ni une ni deux, on grimpe alors sur notre selle pour une belle visite du vignoble avec notre guide vigneron, mais également champion de cyclisme amateur !

Et il n’ y a rien à faire… Nous sommes toujours émerveillés devant la beauté des paysages vallonés de notre si belle Champagne. Les vignerons adaptent leur nouvelle offre oenotouristique sur-mesure selon les attentes de la clientèle et n’hésite pas à proposer un pique-nique vigneron au coeur du vignoble. Régulièrement, Eugène s’arrête et nous présente les différentes parcelles, il nous raconte l’histoire de la famille et son passé forgeron, mais aussi les petites anecdotes amusantes du domaine. Le temps passe vite, trop vite, et avec l’assitance électrique, on se sent pousser des ailes 🙂 Nous profitons entièrement du discours de notre guide et des différents paysages, témoins de la grande biodiversité de la région. Nous naviguons à travers les champs de blé, de coquelicots, du vignoble champenois, du patrimoine architectural du village et de la rivière de l’Ource.

Après une heure trente de promenade dans la nature et le vignoble, nous prenons le chemin de la Cuverie afin de découvrir tout le processus de vinification du Roi des vins. La visite est intéréssante et se termine, bien évidemment, par une dégustation au caveau d’accueil. Nous avons le privilège de déguster la dernière cuvée 100% pinot noir Brut Nature, un vin frais et vif qui laisse parfaitement exprimer son terroir Sud-Champenois de la Côte des Bar.

Labellisé Haute Valeur Environnementale, les pratiques respectueuses de l’environnement et du patrimoine sont très visibles sur le domaine et font partie de l’ADN de la maison. Vous pourrez découvrir une très jolie cadole, maison de pierres traditionnelle des vignerons, mais aussi les ânes qui nous tiennent compagnie.

Vous l’avez compris, on a adoré notre visite et nous vous la suggérons ! Alors les oenovateurs, pour une fois, troquons notre vieille voiture de collection pour un vélo électrique, plaisir assuré 🙂

Encore merci à Eugène et à toute sa famille pour cette belle visite !

Un Bar à Champagne Citroënist à Troyes !

Oenovateurs, évidemment… Citroënist, sans aucun doute ! Ce weekend, nous sommes venues à la rencontre d’un viel ami de Maddy au centre McArthurGlen à Troyes. Il n’a pas encore de nom, mais il a une fonction absolument essentielle dans la région puisque ce vieux tube HY Citroën s’est reconverti dans le service des fines bulles de la région ! Un Bar à Champagne !

Il brille et surtout il est très fonctionnel pour accueillir les vignerons occupants qui se partagent les weekends au sein du site incontournable de la mode. En effet, le centre McArthurGlen a confié l’animation de ce bar à Champagne à l’association auboise Cap’C, porteuse de projets oenotouristiques, pour y accueillir selon les jours, un vigneron adhérent de l’association. L’objectif est simple : valoriser le terroir local en proposant aux visiteurs une découverte de la Champagne et du Champagne au-delà de leur simple journée de shopping mais aussi d’aider les vignerons au lendemain de cette crise sanitaire sans précédent. Le directeur du site Fabio Schiavetti souhaite avant tout devenir ambassadeur de son territoire, et offir l’opportunité aux visiteurs de rencontrer les acteurs locaux. « La proximité avec le vigneron est un plus dont se souviendront nos visiteurs, il est en soi une expérience différente du site. A terme, nous souhaitons que des visiteurs de provenance plus lointaine s’approprient notre site comme une destination weekend à part entière permettant ainsi la visite d’une cave dans la région. C’est ce que permet finalement l’ouverture de notre site les dimanches ». Pour Cap’C, elle est l’occasion de renforcer ses liens avec ses adhérents et de démontrer ses efforts pour la promotion du terroir aubois.

Laura Poinsot est la première viticultrice adhérente de l’association à tester ce concept. Nous lui rendons visite dès ce samedi 13 Juin. Et elle semble absolument satisfaite de cette expérience. A mi-journée, l’opération semble avoir déjà rempli sa mission. Les nombreux visiteurs du site, principalement de tranche 30-50 ans, s’arrêtent avec curiosité pour une dégustation des différentes cuvées. C’est l’occasion de quelques rencontres, de prises de contact, mais aussi d’inviter les touristes au domaine à Loches-sur-Ource pour une visite de la cave, du vignoble et pourquoi pas de rester au gîte familial !

L’initiative est ainsi validée par l’équipe des Oenovateurs ! Maintenant, plus d’excuse ! L’oenotourisme s’invite jusqu’au centre McArthurGlen à Troyes. Mes chers lecteurs, la Côte des Bar et Troyes vous attendent nombreux dès cet été pour découvrir la et le Champagne, ses vignerons, la très belle ville de Troyes, cité de la mode incontournable et sa gastronomie locale !

La renaissance du titre « Aube Excellence »

La Côte des Bar ne manque pas d’oenovateurs ! Et si l’on remettait au goût du jour le concours « Aube Excellence », longuement abandonné depuis 15 années, pour valoriser les Champagnes de notre Belle Côte des Bar ?

C’est chose faite ! Derrière cet engouement, toute l’équipe du SAVB, la Société d’Agriculture et de Viticulture de Bar sur Seine, qui le rappelez-vous est une association ancestrale à l’origine de l’organisation des foires annuelles de la ville. Mais surtout, 3 grandes icônes locales : Yves Desforges (Président SAVB), Marcel Deheurles (Membre très actif retraité) et Sabine Leclerc, oenologue conseil indépendante chez Aube’jectifs bulles et vins, Vice-présidente de la SAVB en charge du concours.

Mais revenons au début de cette grande oenaventure Auboise ! C’est au cours du mois de Février, que je reçois l’appel téléphonique de Sabine Leclerc. Je découvre alors une personne motivée, passionnée qui partage la même conviction que moi : faire découvrir et récompenser notre savoir-faire local au plus grand nombre ! Sans hésitation, je réponds positivement à cette demande pour participer à cet évènement en ayant l’honneur de devenir juge officiel du concours Mani Viti « Aube Excellence » 2020.

Avec 15 autres juges, tous professionnels de la filière viticole (viticulteurs, oenologues, courtiers, journalistes, chefs restaurateurs, etc.), nous avons rendez-vous au CFA de Bar-sur-Seine, le vendredi 14 Mars.

Au programme, la dégustation à l’aveugle d’un grand nombre de cuvées, de toutes les maisons locales participantes pour refaire vivre le titre et surtout tenter sa chance sur le podium ! Au total, 6 catégories : Millésime, Blanc de blanc, Blanc de noir, Blanc de Noir Extra-Brut, Rosé, Brut sans année. Chaque échantillon est évalué par 2 personnes différentes.

La remise des prix et l’annonce du palmarès étaient initialement prévues lors de la foire de Bar-sur-Seine, les 4 et 5 Avril prochains. Vous le devinez, dans ce contexte actuel, la foire est reportée. Mais je ne manquerai pas de vous tenir informé. A la clé, un trophée aussi beau, artisanal, que lourd ! 15 kg de bronze et de pierre à remporter, réalisé entièrement par des artisans et des compagnons locaux. Trophée très symbolique qui représente la main du vigneron, autrement dît « Mani Viti ».

De notre côté, on est vraiment ravie de partager avec vous et l’équipe du SAVB cette aventure pour valoriser nos Champagnes de l’Aube et ses vignerons. Avec une grande envie de faire perdurer ce concours, et de lui donner davantage de valeurs au fil des années. On remercie le SAVB, notamment Sabine, pour sa confiance, pour la remise de diplôme en tant que juge officiel et la très jolie rose. Une première expérience très réussie et de très belles dégustations !

A bientôt les oenovateurs !

Un Champagne Day version XXL !

Les vignerons de la Vallée de l’Arce en Seine

Cette année, les vignerons de l’Aube de l’association Cap’C et OenoSphères ont sorti le grand jeu pour célébrer les 10 ans du Champagne Day ! Le Champagne Day est célébré chaque 3e vendredi d’Octobre tous les ans. A l’origine d’un concept anglo-saxon, les Champenois se réapproprient le concept pour fêter ensemble LE Champagne !

Pour l’édition 2019, l’association de vignerons aubois Cap’C a misé sur l’animation de divers lieux incontournables du patrimoine Troyen durant 4 soirées. A l’honneur, toutes les vallées de l’Aube représentées sans exception sur un site animé par les vignerons enthousiastes d’accueillir les visiteurs. Ainsi, la maison de l’outil et de la pensée ouvrière de Troyes a ouvert ses portes pour accueillir plusieurs vignerons de la Rive Droite de l’Aube. Mais aussi, l’hôtel de ville, l’office de tourisme, la médiathèque, l’école de design ou encore le Troyes Fois Plus. Au programme, la dégustation de différentes cuvées dans un site d’exception contre l’achat d’un pass (1 coupon = 1 dégustation).

La place du coeur de Troyes a elle aussi bénéficié d’une belle animation avec l’implantation du Camion à Bulles atypique ! Plus de 100 cuvées de la Côte des Bar à découvrir, servies par des vignerons, accompagnées de délicieuses huîtres de l’ostréiculteur Patrice Videau en provenance directe d’Oléron pour l’événement.

J’en profite pour remercier Cyrielle @Champagnebinoncoquard, Bertrand @ChampagneRenéDosne et Jonathan @Champagnegillesleseurre pour le temps consacré à animer le camion avec moi ! une belle brochette d’oenovateurs. Sans oublier, Gaëtan, mais lui, c’est le spécialiste de la fraise 100% locale @LesjardinsdeVilly.

Animation casino oenologique à la Médiathèque

Enfin, les Oenovateurs ont également accepté d’aider et de participer à la très belle soirée organisée par OenoSphères au cellier Saint Pierre à Troyes, vendredi 18 Octobre. Une soirée à grand succès, des participants et des organisateurs absolument ravis de célébrer ensemble le Global Champagne Day dans un cadre élégant et raffiné.

Les oenovateurs sont alors absolument ravis d’avoir pu aider Marc Edouard De Zutter, créateur d’OenoSphères, pour l’organisation de sa soirée mettant le Champagne et notre terroir sous le feu des projecteurs. Au programme, des Champagnes et des cuvées très spéciales choisis avec soin, des artisans, des masterclass en présence des vignerons, de délicieux petits fours, @DjDove et un dancefloor très ambiancé, mais aussi une vente aux enchères très très animée. Tous les bénéfices de la soirée sont remis à l’association « Grâce à la parole de l’ange » en prévention des dangers de la route.

Les invités ont pu participé à 5 masterclass très exclusives et sur réservation. La maison Laurent Perrier, le Champagne Fleury, Jacques Lassaigne, Devaux et les verres champenois Lehman étaient présents pour proposer une animation ludique et appréciée.

Voici déjà les souvenirs d’une belle édition 2019 ! Les oenovateurs sont absolument ravis de participer à tous les événements locaux et de s’investir auprès de tous les acteurs dynamiques et oenovateurs ! Un grand merci à mes lecteurs de faire vivre le blog ! A vos partages et on compte sur vous pour l’édition 2020 !!!

Une rentrée oeno-artistique pour les oenovateurs !

Notre visite @Champagne Jean Guérinot à Montgueux

Terroir crayeux de Montgueux

C’est après une longue pause estivale, que les oenovateurs reprennent leur fonction. Ainsi, nous avons répondu avec plaisir à l’invitation de Maxime, jeune vigneron désormais à la tête du domaine familial @champagne Jean Guérinot à Montgueux, qui souhaitait nous présenter son beau projet, que nous appelerons « oeno-artistique » 🙂

Maxime Guérinot, oenovateur

Pour les présentations, voici Maxime ! Charmant jeune homme faisant désormais parti de la Team Oenovateurs’ ! Maxime est à la fois Champenois par son papa, mais aussi Alsacien par sa maman. Et comme le monde est très petit, Maxime a fini par rencontrer un jeune collectif d’artises alsaciens @Les.9 > Vin / Alsace / Art que vous pouvez apercevoir ci-dessous.

Les 6 des 9 accompagnés de Maxime

Les.9 – Vin / Alsace / Art est tout simplement un collectif de 9 artistes et 1 vigneron associé pour promouvoir une cuvée très particulière par la création artistique. Dans un premier temps, le collectif s’établit principalement en Alsace, puis il s’élargit petit à petit à d’autres régions viticoles : Beaujolais, Corse et enfin la Champagne ! Sculpteur, photographe, peintre, designer et tout simplement vigneron, ils imaginent ensemble une étiquette spécifique et originale, exclusivement sur Jéroboam. Uniques, collectors et numérotés, seulement 99 jéroboams seront édités pour cette cuvée si particulière @Champagne J. Guérinot.

Voici donc un aperçu des projets précédents, mais aussi de Lily ! Lily, dernière bouteille à droite est cette bouteille si particulière choisie par Maxime, notre vigneron oenovateur pour le projet. L’étiquette devrait être dévoilée au grand public le 12 Juin 2021 !

Cette journée de rencontre fût alors l’occasion pour les artistes de découvrir le domaine, de s’imprégner des vins de Champagne mais aussi de la culture locale ! Au delà d’une aventure artistique, il s’agit d’une formidable aventure humaine. Maxime en a profité pour inviter la presse locale et ses nombreux amis autour d’un cocktail afin de présenter son projet. Alors, Cher oenovateur, nous te remercions pour ton invitation, toutes ces belles rencontres et surtout pour ta belle initiative afin de faire vivre notre belle région, LE Champagne et LA Champagne ! https://champagneguerinot.fr/

La Route du Champagne en Fête 2019 !

Partage, convivialité et arts au programme de l’édition 2019 !

Comme chaque été, la Route du Champagne en Fête s’installe dans la Côte des Bar le temps d’un weekend festif ! L’édition 2019 prend place dans les 6 villages de la Vallée de l’Arce en Seine : Buxières-sur-Arce, Ville-sur-Arce, Merrey-sur-Arce, Bar-sur-Seine, Polisot et Polisy. Et cette année, la Route a apporté son lot de nouveautés. Tout d’abord, parce que c’est la première fois que la fête accueille un projet artistique dans son vignoble, projet original et oenovateur nommé Nect’Art. Mais aussi, parce que c’est ma première participation à la RDC en tant que membre du bureau de l’association Cap’C. Et c’est alors une toute nouvelle expérience personnelle !

Ce sont environ 25 000 visiteurs oenotouristiques qui ont rejoint la fête. Et le constat est flagrant, l’International fait désormais partie de la Route du Champagne ! Belges, Néerlandais, Allemands, Anglais, Italiens, Suédois, Américains, Canadiens, Japonais… Et la liste est encore longue. Cap’C et les vignerons champenois peuvent être très fiers de réussir à créer autant d’engouement autour de l’événement, du Champagne et de réunir toujours plus encore les festivaliers du monde entier !

L’ambiance est véritablement festive grâce à l’ouverture de 17 caves de la Vallée et à la participation bénévole des 700 personnes dans les différentes caves et à l’organisation générale de cette fête hors norme et unique dans notre région Champenoise. Sur la route, on découvre des maisons et des domaines que l’on ne connaissait pas encore, on déguste des cuvées qui sortent de l’ordinaire, on écoute des musiciens enjoués, on danse et on savoure des mêts de tous les horizons !

Domaine La Borderie à Bar-sur-Seine

Et puis c’est aussi l’occasion de se divertir avec des animations toujours plus oenovatrices ! Jeux de bois à l’ancienne, arts et décoration à partir de muselets, démonstration d’artistes avec notamment Adeline Bonnet pratiquant la sculpture au plasma, visites de caves, ateliers oenologiques, visites guidées dans les vignobles, géocaching…17 caves, 17 ambiances, et de quoi satisfaire absolument toutes les envies!

Bien entendu, les voitures de collection et une 2CV Vedette du cinéma étaient présentes, et vous vous en doutez bien, nous on s’est régalé !

En fin de journée, la fête continue et les domaines vous accueillent aux différentes soirées dansantes, spectacles, concerts mais aussi au nouveau son et lumière représenté sur la façade de Val Seine à Bar-sur-Seine. Un spectacle vraiment très intéréssant et réussi, dont je ne dévoile pas les secrets mais simplement un ou deux clichés 🙂 Le spectacle continue encore tout l’été et je vous invite grandement à le découvrir.

Alors cette édition 2019 est déjà terminée et je remercie dès à présent toute l’équipe de l’association Cap’C à l’origine de cette fête depuis plus de 20 ans. Merci à toutes les maisons de Champagne et à tous les bénévoles pour leur participation et pour avoir rendu cette fête encore une fois magique ! Et puis surtout un mot tout spécialement dédicacé à Rodolphe Vieitez pour sa grande implication dans la naissance du projet Nect’Art, du son et lumière et de la mise en place de la Route cette année avec Marion Cueille-Massin. Dès l’année prochaine, nous vous donnons rendez-vous le 1er et le 2 Août à la rencontre des vignerons de la Rive Gauche de l’Aube ! A vos agendas 🙂

Notre virée inoubliable à l’unique Centenaire Citroën

Premier trophée Citroën pour Maddy

Je suis encore toute émue rien que d’en parler ! Quelle expérience inoubliable ce Centenaire Citroën ! Une organisation de grande ampleur pour cet anniversaire si exceptionnel. Ce n’est pas moins de 4 500 véhicules de collection, 11 000 collectionneurs et 50 000 visiteurs qui ont été reçu le weekend du 19,20 et 21 Juillet 2019 à la Ferté-Vidame, dans le très grand parc chargé d’histoire Citroën. En effet, c’est dans cette région très rurale et son parc classé grand parc naturel, que Citroën s’est installé au début de son activité. Aujourd’hui, on y retrouve notamment ses grandes pistes d’essai, normalement classées Top secrètes, mais ouvertes pour l’occasion aux collectionneurs, et on ne s’est pas privé de faire un tour (18kms ouverts pour cette occasion).

Des voitures, des voitures et encore des voitures ! Des anciennes principalement, mais aussi des plus récentes sans oublier les prototypes futuristes. Ici, on parle automobiles Citroën avec passion et des étoiles dans les yeux. La folie a débuté en rencontrant Maddy mais cette fois-ci c’est confirmé ! Je suis vaccinée Citroën, et je rêve déjà de ma prochaine voiture de collection 🙂

Pour la petite histoire, Citroën a été fondé en 1919 par André Citroën, forte icône de la marque. La type A naît et ce sont plus de 10 000 voitures qui sont vendues dès la première année. Ancienne usine d’obus lors de la première guerre mondiale, André Citroën réinvente son industrie en souhaitant offrir des véhicules automobiles accessibles à la population française, suivant les modèles du Fordisme et du Taylorisme, mais au détriment de ses bénéfices. La voiture doit être à tout prix bon marché et innovante. Réputée pour ses technologies d’avant-garde, la marque a su révolutionner le monde automobile et challenger ses concurrents. On n’oublie pas les systèmes hydrauliques des Citroëns qui continuent de nous faire sourire 🙂 Vous savez la voiture qui monte et qui descend dès que l’on tourne la clé ?! 😉

Alors, vous le voyez, elles sont toutes là 🙂 Des torpédos, des tractions, des DS, des SM, Ami 6, Ami 8, Deudeuch en tous genres, Méhari, HY, Visa, AX, BX, GS, Xantia…. Tous les modèles sont représentés sans exception.

Toutefois, la marque connait quelques difficultées dans les années 70 et fait même faillite. Victime du choc pétrolier de 1973 mais aussi d’erreurs stratégiques (innovations trop coûteuses…), Fiat se tient prêt à racheter Citroën en 1974. Mais le gouvernement français ne l’entend pas de cette manière et souhaite sauver la marque et ses milliers d’emplois. Il demande alors à Peugeot de racheter et d’absorber Citroën en 1975. C’est ainsi que naît le groupe PSA qui malgré les deux entités différentes a su tenir la fusion et les deux marques fortement différentes. Citroën est sauvé et devient la marque plus collectionnée au monde !

Et c’est maintenant que vous allez me dire, mais Sixtine, ton blog s’appelle les Oenovateurs ??!! Bien-sûr, je n’ai pas oublié ! Alors qui dit Centenaire, dit forcément fines bulles, Champagne & Cie ! Et j’ai trouvé des oenovateurs !! Les Côteaux Vitryats sont à l’honneur dans cet article et notamment la maison @Trepo-Lériguier ! Cuvée Blanc de Blancs mais aussi la Cuvée Amicale « Petite soirée entre amis » partagée lors du dîner de Gala des Collectionneurs entre Citroënists 🙂

Merci à Bertrand pour la dégustation et nos conversations passionnées sur la Champagne ! Et enfin, un second oenovateur Citroenist passionné avec ses cuvées spécialement dédiées au Centenaire @chateaudelalambertie à Pineuilh.

2 500 convives présents au dîner de gala, de belles animations et un magnifique feu d’artifice pour clôturer la soirée ! On a adoré et nous sommes très contentes de partager avec vous cette expérience unique en espérant vous rendre Citroenist dans l’âme 🙂