Peut-être devrais-je commencer cet article par vous expliquer le concept « Slow Food » 🙂 Le slow food voit le jour en 1986 lorsque l’italien Carlo Petrini se retrouve affolé de voir l’ouverture d’un Mac Do au coeur de sa Rome antique. Ainsi, apparaît le terme « slow » food en contradition avec celui de « fast » food. Très vite, le mouvement diffuse son influence dans le monde entier, notamment en France. Le mouvement, précurseur de l’anti-malbouffe a évolué au fil du temps. Aujourd’hui, le mouvement est également un défenseur de la biodiversité dans votre assiette. Il aide notamment les appellations ou produits du terroir en difficulté à survivre et regagner les assiettes des consommateurs. En 3 mots, les valeurs du Slow Food sont tout simplement : bon, juste et propre.

Perle, bière alsacienne au moût de raisins

Lors de ma visite en Alsace, je fais la rencontre de Henri Gagneux, Chef et gérant propriétaire de l’hôtel restaurant La Palette à Wettolsheim, à quelques kilomètres de Colmar, dans l’un des villages viticoles les plus importants et reconnus en terme de biodynamie. C’est alors que j’aperçois un Menu « Slow Food » à la carte. Désireuse d’en savoir plus, je déjeune sur place et je discute longuement avec Henri qui me transmet alors toutes les valeurs de ce mouvement. Ici, on mange local, frais et la cuisine est entièrement faite-maison. Le menu slow food valorise des produits du terroir français en difficulté et c’est ainsi que l’on contribue à la survie de certaine filière. De mon côté, j’ai débuté mon repas avec une délicieuse salade de lentilles de Saint Flour, croustillant de ventrèche de cochon noir de Bigorre, espuma aux herbes. Je poursuis avec une côte de porc de Bigorre, oignons de Trébons, navet noir de Pardailhan. Je termine par un appétissant millefeuille de pomme d’Alsace miel de Narbonne. L’ensemble est savoureux, servi avec professionnalisme et sourire, dans un décor harmonieux entre style contemporain et rappel de l’architecture alsacienne.

I should start this article by explaining you more about Slow food mouvement. It all started in Italy when Carlo Petrini got revolted when Macdonald’s just opened in Roma in 1986. « Slow » food was born in contradicton with « fast » food. Today, the mouvement got internatiolised and grow up. It does not only defend « bad » food, but it defends biodiversity for your meals and helps little appellations or farmers to renew their products. In 3 words, Slow food is good, clean and fair. As I was visiting Alsace, I discovered this restaurant La Palette based in Wettolsheim. Surprisingly, I discovered this Special dedicated menu to Slow Food. Food is great, responsible, and the place is lovely 🙂 Thank you Henri for sharing your experience, your cuisine and your beautiful values.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s