Clocher de Blienschwiller

C’est après avoir entendu quelques échos sur cette étonnante cave de la Dîme datant de 1728 que je m’y rends, dans le petit village de Blienschwiller, sur la route des vins d’Alsace. A peine arrivée, Céline qui a repris les rênes du domaine de 10 ha en conversion biologique, m’embarque dans son partner pour une visite dans les vignes. Je me réjouis d’avance de cette escapade ! Céline m’emmène sur les plus hauts côteaux du village, dans les grands crus. La vue est imprenable, le soleil magnifique, nos discussions passionnantes… Céline prend le temps de me montrer l’ensemble de ses parcelles, elle me raconte l’histoire du domaine mais aussi sa propre histoire. Elle n’hésite pas à toucher le sol et à m’en montrer toutes les caractéristiques dont les étonnantes pierres de quartz et le granite qui suscitent mon étonnement. Elle m’explique les typicités de son terroir qui induit la grande minéralité des vins de la région. Céline est passionnée, entière et maîtrise aussi bien la vigne que la vinification. J’apprends énormément. Cette rencontre m’enrichit et inspire mes futurs projets 🙂

Les grands crus de Blienschwiller

Et puis, nous repartons en direction de la magnifique cave historique datant de 1728 cette fois-ci 🙂 Le lieu est rustique, authentique, le genre d’expérience unique que l’on oublie pas ! Autrefois, la cave de la Dîme était le lieu de collecte de l’impôt appelé la Dîme. Jean-Michel, compagnon de Céline et le petit Pierre, neveu de Céline nous rejoignent pour la visite. Nous commençons une dégustation directement sur fûts. L’ensemble est prometteur, typiquement ce que j’aime. J’apprécie les vins de Céline, dont je déguste le joli panel et pas moins de 7 cépages. J’ai un coup de coeur pour son pinot gris, son riesling Winzenberg mais aussi les petites originalités du domaine autour de la symphonie : Concerto pour Valentin, Allegretto pour Elise et Pierre de Lune, des cuvées entièrement dédiées aux trois petits neveux et nièce de Céline. On retrouve de nombreux arômes, notamment les agrumes frais sur le riesling mais aussi le côté salin du terroir, une belle découverte organoleptique.

En fin de visite, il vous suffit de traverser la rue, je vous suggère la table du Pressoir de Bacchus, une belle table gastronomique et contemporaine.

I heard about this very old cave named as Cave de la Dîme, referring to the taxation system in the past, from 1728, based on the domaine Hubert Metz in the little village Blienschwiller in Alsace. From there, no hesitation, I gave a ring and Celine invited me for a visit. Once arrived, Celine took me straight to the wineyard of 10 hectares, going througt organic production. Thanks Celine for this time. I enjoyed the beautiful view, the warm sunshine and your very helpful explanations. I loved your passion, your kindness and your expertise. Then, back to the cave, could enjoy beautiful degustation and i enjoyed divined and fined wines. You have many choices and you can also enjoy orginal cuvées about music, especially dedicated to her nephews: Allegreto for Elise, Concerto for Valentin, Pierre de Lune. After this passionnating moment, you can enjoy a lovely lunch at the Pressoir de Bacchus, contemporary french cuisine in the village, tested and approved 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s